lundi 4 janvier 2016

Loin de la foule déchainée - Thomas Hardy

Auteur: Thomas Hardy
Année: 1874
Édition: Archipoche
469 pages
Langue: Français (traduit de l'anglais)

Ayant perdu toutes ses bêtes par la faute d'un chien mal dressé, le jeune berger Gabriel Oak se trouve ruiné. Le voilà réduit à trouver du travail dans une ferme qu'il vient de sauver d'un incendie. Il ignore qu'elle appartient à Bathsheba Everdene, une jeune femme venue s'installer au pays avec sa tante... et qui a repoussé ses avances avec hauteur.
Sans un regard pour Gabriel, la belle héritière est convoitée par un exploitant, William Boldwood, mais aussi par son rival, le fringant sergent Francis Troy - sans savoir qu'une domestique est enceinte de ses œuvres. Quel espoir l'honnête Gabriel pourrait-il encore nourrir ? A peine s'il compte sur la folie des hommes pour lui ouvrir le cœur de Bathsheba... Finira-t-elle par reconnaitre que le plus digne d'elle n'est pas de sa condition ? 


Bon déjà j'ai mis beaucoup de temps à le lire, il faut dire aussi, que je l'avait commencé juste avant les semaines de partiels et tout le tralala, du coup j'ai dû le mettre de côté jusqu'aux vacances de noël. A la base j'avais choisi de lire ce livre dans le cadre du challenge les filles de Mrs Bennet pour le mois de novembre. Il répondait très bien à la consigne et les quelques images de la Bande-Annonce de l'adaptation de Thomas Vinterberg et la bande originale, m'ont fait une forte impression; alors je me suis lancé. Croyais moi je n'ai pas été déçu ! C'est un véritable coup de cœur !
Ce qui m'a le plus charmer c'est l'ambiance, l'atmosphère globale du récit. Thomas Hardy peint l’Angleterre rurale du XIX ème siècle avec beaucoup de subtilité, de délicatesse et de finesse, en étant à la fois pointilleux et simple. Il se dégage de ce roman, une atmosphère mélancolique, qui rend le récit très lent, mais l'auteur nous tient en allène jusqu'au bout. Pour moi Loin de la foule déchainée et un roman qui se savoure doucement.

Les personnages sont vraiment très développés, profonds. Thomas Hardy décrit les sentiments et les émotions avec brio, la relation entre les personnages devient tellement émotionnelle, notamment entre Bathsheba et Gabriel, que ce m'a pris aux tripes !! (tout le long j'ai prié pour que leur histoire d'amour voit le jour !). J'ai eu beaucoup de mal avec le personnage de Bathsheba Everdene, elle est belle et bouleverse les hommes et elle le sait ! C'est d'ailleurs ce qui va l'entrainée dans un tourbillon de sentiments contradictoires, auxquels elle n'était pas préparé. Cependant son personnage s'affine tout au long de l'histoire et on découvre une femme courageuse, forte et féministe, qui souhaite garder son indépendance par rapport aux hommes. Elle est avide de liberté ! Les prétendant de Bathsheba sont très différents: il y a le sergent Troy, très sûr de lui, le Fermier William Boldwood, très doux, mais fou d'un amour incommensurable pour l’héroïne. Et il y a Gabriel, un simple berger, qui a comprit, qu'il ne pourra jamais avoir Miss Everdene, mais qui reste auprès d'elle pour la soutenir et l'aider envers et contre tout. C'est une véritable amitié, un véritable lien de confiance qui se crée entre Gabriel et Bathsheba. C'est ça qui rend le récit magique et poignant, c'est l'amitié de ces deux personnages, malgré tout le reste !

Même si la fin est plutôt rapide, Thomas Hardy conclu merveilleusement cette histoire et en fait un chef d’œuvre de la littérature. Il dépeint avec brio les enjeux sociaux d'une époque difficile, avec une modernité époustouflante.

Loin de la foule déchainée est pour moi un véritable coup de ♥ ! Dans une Angleterre rurale au XIX ème siècle, l'histoire d'une femme, courtisée par trois hommes des classes sociales différentes. Fera-t-elle son choix ?

Consigne: Un livre dans lequel le personnage féminin est courtisé par deux hommes.
Prochaine consigne: Lire un livre dans lequel le personnage féminin voit sa meilleure amie/sa sœur s'engager avec son ex ou un homme qu'elle avait rejeté.


1 commentaire: