samedi 7 novembre 2015

Pamphlet contre un vampire - Sophie Jomain

Auteur: Sophie Jomain
Année: 2011
Édition: France Loisirs
 431 pages
Langue: Française

"S'il y a bien un truc qui m'agace, ce sont les romans à l'eau de rose sauce vampire. Mais qu'ont-elles, à la fin, ces amoureuses de Dracula d'opérette ? Ça ne tourne vraiment pas rond chez elles et ça commence à bien faire; il est grand temps de rétablir la vérité: les vampires n'existent pas. Comment ça, "et s'ils existent ?" et bien s'ils existent, je vais m'occuper de leur refaire le portrait et ça changera ! Je vais jeter sur mon blog un pamphlet ; un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des hasards, un certain Hugo Rivoire, un garçon aussi mignon qu'effrayant décide de me faire fermer mon clapet, il trouvera à qui parler ! Parfaitement ! Sauf que mon petit doigts me dit que je risque de le regretter..."



Bon, je suis un peu dubitative. d'un coté ce livre m'a plu mais d'un autre coté pas trop ! Du coup je pense que ce billet ne va pas être bien long.

Pousser les clichés et les stéréotypes à l'extrême?... mais non voyons !

Non mais franchement soyons honnête, rien que dans le résumé, ça renifle le cliché à plein nez ! Je pense que je ne vais rien vous spoiler (Mais je précise quand même: ATTENTION à partir d'ici RISQUE DE SPOIL !), si je vous dit que le Hugo Rivoire le "garçon aussi mignon qu'effrayant" s'avère en fait être un vampire, qu'il va tout faire pour que Satine retire son pamphlet, que bien sûr, elle ne va pas l'écouter, et qu'elle va se retrouver avec toute la méchante communauté de vampire sur le dos! je ne vais rien non plus vous apprendre si je vous dit que à la fin tout ce fini bien, et que bien sûr elle fini par vivre le grand amour avec Hugo (alors que à la base elle avait écrit ce pamphlet justement parce que sa meilleur amie fantasmait trop sur les vampires; et que bon finalement elle aussi fini par sortir avec un vampire, Anthony !).

J'ai aimé quand même !

- le style de l'auteur !J'ai beaucoup apprécié l'écriture et j'en suis plutôt contente et rassurée, parce que j'ai la série Les Étoiles de Noss Head qui m'attend dans ma PAL !
- Mine de rien les personnages sont drôles et attachants et Satine avec son sarcasme et son caractère bien trempé va chambouler tout le monde ! Elle reste attachante, tout comme les autres personnages secondaires (j'aime beaucoup Anthony d'ailleurs !) !
- L'histoire reste bien ficelée ! on se mélange pas les pédales et ça ne tombe pas non plus dans l'exagération avec quarante-milles rebondissements !
- Le pamphlet ! parce qu'il faut l'avouer, il est délicieusement plein de sarcasme et très drôle !

Bon tout n'est pas mauvais, et si vous aimez les histoires de vampires avec un peu d'humour et pas trop "cucul-la-praline", ce livre vous plaira surement ! Il se lit très bien !
Sur ce, un petit extrait du pamphlet pour conclure ce billet plein de contradiction !

"Le vampire en neuf points essentiels :
  • SA FROIDEUR LÉGENDAIRE.
Si j'en crois tout ce que j'ai pu lire à son sujet, le vampire est aussi gelé qu'un bout de viande sorti d'un frigo. Un cadavre mais animé. Un lémure, un zombie qui se pavane tel un paon déplumé, et dont il ne reste plus qu'une penne ridicule pour séduire. C'est charmant...
  • SON IMMORTALITÉ.
On dit que le vampire n'est ni mort ni vivant. Qu'est-ce que ça veut dire précisément ? Eh bien, il s'agit en réalité d'un vieux croûton dans la peau d'un jeune homme éternel. En bref, c'est un peu comme si on vous livrez une Porsche rutilante, mais que le moteur était celui d'une vieille deudeuche..."

 Consigne: Un livre où la relation entre les deux protagonistes principaux démarre mal/Un livre dans lequel les deux héros se détestent.
Prochaine consigne: Un livre dans lequel le personnage féminin est courtisé par deux hommes.
Consigne: Une Étude en Rouge : lire un livre dont la couverture est à dominante rouge
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire