mardi 24 novembre 2015

Illumination - Rowan Speedwell

Auteur: Rowan Speedwell
Année: 2015
Édition: Milady
384 pages
Langue: traduction française


La rencontre de deux cœurs solitaires. Adam Craig est au bout du rouleau. Ce chanteur de hard rock n’en peut plus de sa vie vide de sens, qu’il mène de chambre d’hôtel en chambre d’hôtel. Après le dernier concert de sa tournée, pris de nostalgie, il s’enfuit jusqu’au lac où il passait autrefois ses vacances. Il s’assoupit devant une maison au bord de l’eau… qui appartient à Miles Caldwell, un enlumineur agoraphobe, forcé de vivre en reclus. Celui-ci découvre le bel endormi à sa porte et, dès le premier regard, Adam ressent pour Miles une puissante attirance. Mais l’éternel vagabond et l’éternel solitaire pourront-ils jamais s’aimer ? 




Je dois dire que je suis ressortis très mitigée de cette lecture, je ne dirais pas que je n'ai pas aimé, mais certains éléments m'ont rebroussé le poil ... J'ai poussé un soupir plus d'une fois ! A première vue le résumé avait tout pour plaire ... malheureusement cela s'arrête là. Si vous vous attendez à des rebondissements et autres passez votre chemin, c'est plat, très plat !


Les personnages 

Je m'imaginais absolument pas Miles et Adam comme cela, mais plutôt torturés et fatigués par la vie qu'ils menaient ... mais que nenni ! Ils ne sont pas mauvais, l'idée était bonne en soit, un ermite et une rock star - pourquoi pas - mais ce n'est pas assez développé (pour ne pas dire pas du tout) et on tombe vite dans le cliché et l'ennui.

D'un côté on a Adam qui déprime et noie sa motivation dans l'alcool et la drogue, comme nous on noierait un chagrin dans du Nutella ! Le souci c'est que l'auteur en fait une banalité, ce qui m'a profondément exaspéré ...
De l'autre on a Miles, un ermite qui n'en ai pas vraiment un. Son personnage est le plus développé, on en apprend plus sur son passé, on comprend ce qu'il l'a poussé à choisir cette vie et comment il en est arrivé là, mais je ne l'ai pas trouvé crédible et touchant  - pour pas mal de raison d’ailleurs. Petit spoil: coucher avec le petit-ami de son meilleur ami avec l'accord de ce dernier pour qu'il se sente moins seul ... (haussement de sourcil) désolé mais non ! Ensuite il a compris qu'il était attiré par les hommes grâce à une opération du saint esprit ?! Alors que les seules personnes qu'il voit se sont sa sœur et ce couple d'ami ? ... je ne trouve pas ça très crédible ! (gros soupir)

L'histoire d'amour

Sur un coup de tête, Adam quitte une soirée complétement déchiré et atterri dans un ancien camp de vacance. A son réveil il rencontre Miles propriétaire des lieux qui suite à un accident est devenu agoraphobe. Tous les sépare est pourtant ils vont faire connaissance et s’apprécier. Malgré les problèmes de Miles leur relation avance très rapidement (trop vite même) et ça y est c'est l'amour fou au bout de 24h (gros gros soupir). Mais Adam doit repartir vers son groupe et garder son homosexualité secrète, tandis que Miles ne peut quitter sont chalet et n'aspire qu'à continuer ses calligraphies ...
Au final rien n'est véritablement développé, leur relation n'est pas construite, et à part se sauter dessus comme des lapins ils ne font pas grand chose, c'est beaucoup trop rapide, il n'y a aucune découverte des sentiments, zéro réflexion ...

Quant à la forme, l'écriture est fluide et se laisse lire même si des fois j'ai trouvé certain passage lourd et digne d'une ado de 13 ans .... (je pense notamment à des références, des situation de "couple" et même les réactions des personnages !)

Pour finir, ce n'est pas un livre que je conseillerais pour ceux qui aime la romance M/M mais il se laisse lire et pour souffler entre deux grosses lectures c'est assez léger.


                                  ~ Une petite déception ~



                                                                                                                                                        Marie.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire