dimanche 13 septembre 2015

Arte : une vie d'artiste à florence en pleine Renaissance !

Auteur : Ohkubo Kei
Année : Aout 2015
Édition : Komikku Éditions
Langue : Traduction française
Nombre de tomes : VF 1 (en cours) - VO 3 (en cours)

Florence. Début de XVI eme siècle. 
Dans ce Berceau de la Renaissance, qui vit l'art s'épanouir dans toute sa splendeur, une jeune aristocrate prénommé Arte rêve de devenir artiste peintre et aspire à entrer en apprentissage dans un des nombreux ateliers de la ville...
Hélas ! Cette époque de foisonnement culturel était aussi celle de la misogynie, et il n'était pas concevable qu'une jeune femme ambitionne de vivre de son art et de son travail. Les nombreux obstacles qui se dresseront sur le chemin d'Arte auront-ils raison de la folle énergie de cette aristo déjantée ?




Quand j'ai lu le résumé, je me suis dit "il faut que je l’achète" ! Alors hier je suis allé à Cultura et ni une ni deux je l'ai acheté et lu dans la foulé ! Il a tout pour me plaire:
  1. Ca se passe durant la Renaissance ! Eh bim + 1 point !
  2. Ca parle de l'art et de la culture et de l'apprentissage pour devenir artiste peintre  ! Eh bim +10 points !
  3. L’héroïne et clairement féministe et ça, ça me plait ! Eh bim + 3 points !
  4. Les dessins sont superbes ! (point non négligeable !) Eh bim +3 points !
Tout d'abords l'histoire se situe à Florence durant la période de la Renaissance, période où l'art tient une place des plus importante ! C'est effervescence artistique ! L'auteur à parfaitement su le retranscrire à travers ses dessins.

Arte est une jeune femme fille d’aristocrates, qui a toujours été encouragé par son père, décédé, à pratiquer l'art du dessin. Mais sa mère ne voit pas les choses de cette façon, et pense qu'aucun homme ne voudra épouser une femme avec une passion aussi dévorante ! La principale préoccupation de sa mère est de la marié, mais Arte ne l'entend pas de cette façon, elle tient à son autonomie et ne veux pas dépendre et être contrôlé par un homme !

Arte décide de prendre son futur en main, et part faire le tour des Ateliers dans l'espoir d'être prise comme apprentie. Mais elle est à chaque fois rejeté sous prétexte qu'elle est une femme ! Malgré tout Arte trouve un maitre, Léo, prêt à la former en tant qu'apprentie. C'est le premier à l'écouter et à regarder ses dessins sans tenir compte de son sexe ! Pour Arte c'est le début de sa nouvelle vie, on découvre vite sa force de caractère et ce qui la pousse à ne pas abandonné malgré la difficulté et les coups durs. On comprend rapidement qu'elle ne va pas se laisser marcher sur les pieds !

L'auteur dès le début nous montre bien la condition de la femme à cette époque, ce qui renforce le caractère d'Arte qui va montrer à Léo, qu'une femme, avec de la volonté, peut travailler comme un homme. 

Ce premier tome déborde de fraicheur, et promet une suite très intéressante ! Un premier tome qui se lit très vite et qui donne le sourire en dépit des thèmes abordés !

Coup de

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire