mardi 14 juillet 2015

Seul Venise - Claudie Gallay

Auteur: Claudie Gallay
Année: 2006
Édition: Actes Sud (collection Babel)
301 pages
Langue: traduction française

A quarante ans, quittée par son compagnon, elle vide son compte en banque et part à Venise, pour ne pas sombrer. c'est l'hiver, les touristes ont déserté la ville et seuls les locataires de la pension où elle loge l'arrachent à sa solitude. Il y a là un aristocrate russe en fauteuil roulant, une jeune danseuse et son amant. Il y a aussi, dans la ville, un libraire amoureux des mots et de sa cité qui, peu à peu, fera renaître en elle l'attente du désir et de l'autre.



Claudie Gallay ne signe pas un livre ici mais une peinture. On a l'impression que tout le roman n'est qu'une grande représentation de Venise en hiver, avec des couleurs monochromes, la rouille, l'humidité, la brume. C'est un peu comme si on pénétrait dans un rêve, tout est flou, éphémère et triste. L’héroïne déambule dans les rues désertées de Venise, seule, sans but précis, son seul espoir, échapper à quelque chose et trouver quelque chose. Tout au long du roman on dirait qu'elle cherche quelque chose, ou peu être quelqu'un. C'est peut être pour cela qu'elle est attiré par ce libraire. la quête d'une chose nouvelle le désir de pouvoir désirer à nouveau, d'être désirer !? 

L’héroïne s'adresse à "vous" dès le début, alors que l'on ne sait pas encore qui c'est. Le roman sonne comme un journal de bord, l’héroïne y trace brièvement ses ballades ses rencontres, ses impressions. Les phrases sont courtes et le rythme rapide, pourtant lorsque l'auteur décrit Venise on a l'impression de vivre au ralenti.

Perte, douleur, solitude, espoir, noël, c'est ce qui va réunir sept âmes perdues à Venise, dont trois couples. L'un ne verra jamais le jour, un autre touchera à sa fin, et l'un renaitra ! Amours, tristesse, chassés croisés des personnages, ils se construisent les uns par rapport aux autres, dépendamment des autres. 

Une histoire pleine de mélancolie et de magie !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire