jeudi 5 mars 2015

Quand souffle le vent du nord - Daniel Glattauer

Auteur: Daniel Glattauer
Année: 2010
Édition: Grasset
348 pages

Langue: traduction française (allemand)
existe en poche Livre de Poche

Un homme et une femme. Ils ne se connaissent pas mais échangent des mails. Jusqu’à devenir accros. Jusqu’à ne plus pouvoir se passer l’un de l’autre, sans se rencontrer pour autant… Savoureuse et captivante, cette comédie de mœurs explore avec finesse et humour la naissance du sentiment amoureux.

"Un des dialogues amoureux les plus enchanteurs et les plus intelligents de la littérature contemporaine". DER SPIEGEL.
"Quand souffle le vent du nord enchantera les lecteurs à l’instar du best-seller épistolaire, Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, dont il a l’esprit et le piquant." OLIVIA DE LAMBERTINE, Elle.

  Coup de


Si il y a bien un roman qui m'a marqué ces dernières années, c'est celui là. De loin le meilleur. Une magnifique découverte !
J'ai particulièrement apprécié:
♥ la forme particulière du roman, une romance épistolaire on en lit pas tous les jours (ça se dit "épistolaire" pour un échange de mails ? - question philosophique) et encore moins une aussi bien écrite et construite (!): la rencontre hasardeuse entre deux personnes qui ne se connaissent même pas et qui du jour au lendemain avec la plus grande des facilités commencent une correspondance, ces échanges de mails frénétiques donnent le rythme et le ton du roman, entre mails passionnés, amoureux, sarcastiques et philosophiques, nous lecteur nous sommes complètement emportés par leur histoire et leur déboires. Lire ce livre, c'est passer 3 heures hors du temps ... un pur moment de bonheur !
♥ Les personnages, deux opposés qui pourtant se ressemblent: Emmi, mariée heureuse et comblée et Leo, sortant d'une rupture et un tantinet tristounet. Pourtant des les premières pages du romans, ils se dévoilent. On découvre une Emmi pleine d'assurance, perspicace, audacieuse, ouverte d'esprit et un peu jalouse ( sans vouloir pour autant l'admettre), et Leo qui manipule les mots comme les sentiments d'une femme, avec brillant et délicatesse souvent enclin à de long mails passionnés les soirs où il a bu un verre de vin de trop (on aime particulièrement ces soirées là).

Quatre minutes plus tard
RE:
    Mais Leo, c'est risqué. Je ne peux pas savoir si j'aime votre façon d'embrasser. Comment embrassez vous ? [...]
Trois minutes plus tard
RÉP:
    J'embrasse comme j'écris.

Mais, ils se ressemblent, ils cherchent quelque chose en l'autre, quelque chose qu'ils n'ont pas ... ? Leur vouvoiement tout au long du livre c'est comme la dernière barrière qu'ils tentent par dessus tout de garder entre eux ! La distance, la distance...
♥ Leur histoire, belle, tourmentée, impossible. Cette envie de toujours en savoir plus l'un sur l'autre alors même qu’ils décident de ne rien révéler de leur vie respective. Leurs mails, courts, longs, qu'ils s'envoient à n'importe quel moment, surtout le soir quand souffle le vent du nord ... Ce besoin de l'autre qui se ressent et grandit de plus en plus au fil des pages, leurs attirances autant physiques que sentimentales, leurs rencontres indirectes et fictives, ces soirs où ils boivent un verre (ou plus) de vin ensemble sans se voir pour autant. Ces moment de la journée où même si ils ne communiquent pas ils pensent à l'autre...

50 secondes plus tard
REP:
    Quand je vois un nouveau mail de vous, mon cœur bat. Aujourd'hui, comme hier et comme il y a sept mois.

Tout ces points font que ce roman est tout simplement sublime.
Ils en deviennent accros à ces mails, ils se font mal, ils font mal, ils souffrent, ils sont heureux, ils explorent à deux la naissance de ce nouveau sentiment, qu'on appelle amour.


Je m'arrête ici et je vous laisse aller explorer les confins de cette histoire d'amour naissante passionnée et pleine d'humour qu'est celle de Emmi Rothner et Leo Leike !

50 minutes plus tard
RÉP:
    [...] Je me moque de votre apparence. Je suis tombé amoureux de vos mots. Vous pouvez écrire ce que vous voulez. Vous pouvez être aussi sévère que vous le désirez. J'aime tout.

2 commentaires:

  1. Un de mes livres épistolaires préférés aussi ! :) L'histoire est juste parfaite. Le style et l'écriture aussi !! :)

    RépondreSupprimer
  2. Oui ! ce roman est tellement waouh ! c'est beau, c'est bien écrit, c'est touchant, c'est poétique ... un petite pépite !
    J'ai lu le premier tome je ne sais combien de fois et là en ce moment j'ai bien envie de me relire la suite :3

    RépondreSupprimer